AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 RACHEL + friendship never ends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Je m'appelle...
Willeminah O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 211
❖ POINTS : 539

MessageSujet: RACHEL + friendship never ends   Dim 26 Avr - 0:35


Rachel & Minah
    friendships never ends

Willeminah avait depuis un moment appris à accepter l'aide des autres. A la mort de ses parents, elle avait bien compris qu'elle ne pourrait pas réussir à tout faire toute seule. Même si elle avait Moïra, sa sœur avait toujours eu plus besoin de soutien qu'elle. Puis c'était au tour de Moïra d'être aux abonnés absents. Elle avait forcément eu besoin de davantage d'aide. Pour avoir la garde d'Eireen, elle n'avait pas hésité à demander de l'aide à Anna. Tout comme Rachel aussi avait été là pour elle. Mais cette fois-ci, c'était Anna qui allait avoir besoin d'aide. Et Minah avait conscience qu'elle n'allait pas pouvoir tout faire toute seule. Sérieusement, comment rendre sa mémoire à une amie ? Elle n'avait pas encore trouver de manuel pour l'aider. Elle préférait donc se tourner vers Rachel. Et aller lui réclamer l'aide dont elle risquait d'avoir besoin pour aider sa Nana. Et puis, de toute manière, elle savait que ce n'était pas les parents Joyce qui allait tenir au courant les autres de l'état de santé de leurs filles. Elle allait devoir le faire elle-même. Elle commencerait donc par Rachel, elle verrait plus tard à prévenir le reste de ses proches. Mais la santé d'Anna était donc sa priorité pour l'instant. C'est pour ça qu'elle avait fini par mettre Eireen dans sa poussette, pour quitter son appartement et se diriger vers l'école des frères Grimm.

L'école élémentaire de la ville, n'était pas très loin de chez elle. A peine quelques rues. Elle pouvait donc se permettre d'y aller à pied, laissant son vélo se reposer. Oui, il y avait des tas de choses peu pratique à refuser de monter dans une voiture, mais la jeune femme arrivait à faire avec jusque là. Quand elle arriva devant le bâtiment, des enfants quittaient déjà l'école. Elle entra dedans sans hésiter. Elle connaissait bien les lieux, y venant régulièrement pour faire des lectures aux enfants. En réalité, elle venait à chaque fois qu'elle sortait de nouveaux livres, et parfois même entre deux. Elle faisait ce métier par amour des enfants, elle aimait donc juger directement les réactions des joyeux bambins face à son travail. Les enfants sont les meilleurs critiques du monde. Ils disent les choses comme ils le pensent, sans réfléchir aux conséquences ou à qui il vont vexer. Quand elle avait un doute sur sont travail, il n'était pas rare qu'elle tente de leur lire l'histoire avant de l'envoyer à son éditeur. Elle traversa les couloirs de l'école pour ne s'arrêter qu'une fois devant la salle de classe de Rachel. L'institutrice était l'une de ses plus vieilles amies d'enfance. Avec Anna, elles avaient tout vécu ensemble. Et cela continuait encore maintenant. Minah se savait chanceuse de les avoir toutes les deux dans sa vie. Même si l'une d'entre elles ne se souvenaient de plus rien. Elle toqua finalement à la porte de la salle de classe ouverte. Rachel était en train de ranger son bureau. Elle était sûrement sur le point de quitter son lieu de travail. Il vint à l'esprit de Minah qu'elle n'avait peut-être pas choisi le meilleur moment pour débarquer auprès de son amie. Mais bon, maintenant c'était trop tard. « Salut ma belle ! Je ne te dérange pas trop ? »

_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Rachel Butler
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 217
❖ POINTS : 568

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Lun 11 Mai - 11:35


Rachel & Minah
    friendships never ends

Ces derniers temps, les jours ne cessent de se suivre et de se ressembler, à croire que la mécanique du monde est grippé et que nous revivons encore et toujours une journée qui est identique à la précédente.  Chaque jour le soleil se lève et éclaire la ville de ses rayons, nous éveillant, nous annonçant que oui, il est temps de se lever de quitter son lit et sa chambre, de laisser l'eau brulante de la douche nous laver de notre journée de la veille. Pourtant, alors que l'eau glisse sur mon corps et que je ne devrais penser à rien de plus que la journée à venir, mon esprit ne peu cesser de vagabonder vers les soucis de la vie, mes parents qui ne cessent de me demander quand je leur présenterai enfin un homme, quand je leur donnerait des petits enfant et en pensant à cela j'en reviens vers les soucis de couples. Minah en est pour moi l'expression même, elle qui aime un homme marié. Je ne peux pas dire qu'elle soit en faute, elle n'a après tout pas su qu'il était marié de suite, ce qui veux dire en mon esprit que c'est lui qui aurait du être sincère avec elle dès le départ, puis si il en viens à l'adultère avec mon amie c'est que sa femme est en cause, qu'elle n'a pas su le rendre heureux et qu'il cherche ainsi le bonheur ailleurs. Il est simple de faire des raccourci comme celui ci n'est ce pas ? J'en étais la reine après tout des raccourcis, surtout lorsque cela pouvait m'arranger moi ou l'une de mes amies. Mais mon esprit ne s’arrêtait pas à elle. Il y avait sa sœur puis Anna, sans oublier tout les autres.

Tentant de me vider l'esprit, je quittais la douche, rejoignant ma tenue du jour une robe jaune à pois blanc ajuster d'une ceinture large et de talon qui faisaient gagner en quelques instants une dizaine de centimètres. J'étais femme coquette et prenant grand soin de son apparence, c'était ainsi et cela ne semblait pas  dérangeait mes élèves qui appréciaient d'avoir une institutrice si bien apprêtée. Puis, la journée passa encore une fois. J'observais mes élèves, ces chères petites têtes blonde avide  de connaissances. Je leur apprenait ce jour le français et l'histoire, mimant d'épiques batailles, en faisant des jeux qui les intéressaient et leur donner d'autant plus envie d'être actif, qui les aidaient à retenir leurs leçons.

Les huits heures de cours passèrent ainsi rapidement et la cloche sonna déjà la fin de la journée, les enfants fuyant vers la sorties dans les cris et les rires, heureux de pouvoir fuir ce lieux d'éducation pour rejoindre leurs foyer et leurs jeux. Il ne me restaient ainsi plus qu'à finir pour ma part la journée par la correction de leurs copies, le nettoyage du grand tableau noir et bien sur, nourrir le petit compagnon de la classe, une gerbille des plus adorables. Ce n'était qu'ainsi que j'avais terminé ainsi mes tâches de la journée et me préparais à rentrer chez moi quand je vis l'une de mes meilleures amie passer l'embrasure de la porte, souriant aimablement, me questionnant sur son passage et la possibilité de m'ennuyer. Je ne pu qu'en sourire, reposant l'animal de compagnie dans sa cage pour me tourner vers la demoiselle.

« Oh Minah ! Entre donc tu sais bien que tu ne me dérange jamais. »

C'était assez habituel de la voir dans cette école. Minah était devenue avec les années une auteur des plus respectée dans le monde des tout petits avec ses histoires et ses contes qui les faisaient rêver et vivre des aventures toutes plus extravagantes les unes que les autres. Pour ma part, je leur faisaient plutôt étudier les contes de Grimm ou de Perrault pour ma part, mais ses livres étaient toujours un ravissement pour ma classe. L'invitant ainsi à entrer dans la classe et prendre place, je retournais m'asseoir à mon bureau observant mon amie d'un sourire.

« Alors, que puis je faire pour toi aujourd'hui ma chère Minah? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Willeminah O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 211
❖ POINTS : 539

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Mer 13 Mai - 17:58


Rachel & Minah
    friendships never ends

Rachel s'occupait de la gerbille de la classe alors que Minah arrivait. Elle ne peut retenir un sourire en voyant l'animal. Il était déjà là lors de sa dernière visite, alors qu'elle venait faire a lecture de son dernier livre. Plusieurs élèves lui avaient réclamé que sa prochaine histoire soit sur une gerbille, justement. Minah avait tenté, mais sans succès. La gerbille du dessin animé Lilo et Stitch n'avait cessé d’apparaître dans son cerveau quand elle essayait de dessiner un personnage. Il valait mieux rester ce qu'elle savait faire. Mais elle avait tout de même préparé une illustration avec une gerbille à donner aux élèves à sa prochaine visite. « Oh Minah ! Entre donc tu sais bien que tu ne me dérange jamais. » C'était sûrement vraie, de la même manière qu'elle était toujours heureuse quand Rachel -ou une autre de ses amies- débarquait chez elle à l'improviste. En même temps, quand on travaille à la maison, c'est pas très difficile de la voir. Même si depuis que Moïra était dans le coma, elle n'était pas aussi souvent chez elle qu'avant. Et pas aussi disponible pour les autres. Sur l'invitation de Rachel, elle pénétra dans la salle de classe, poussant la poussette de sa nièce. Elle tire une des petites chaises et s'installe dessus, tandis qu'Eireen tente de regarder partout autour d'elle. « Alors, que puis je faire pour toi aujourd'hui ma chère Minah? » On arrivait à la partie la plus délicate de sa visite. Comment expliquée ce qui arrivait à Anna ? Et encore, voir Liam risquait d'être le plus difficile. Elle se voyait mal lui expliquer que sa belle-mère tentait de rayer son existence de la vie de sa fille. Minah poussa alors un soupir avant de se décider à se lancer. « J'ai enfin réussi à voir Anna. » Elle savait que Rachel n'avait sans doute pas eu la chance de le faire elle aussi, tout comme elle avait du lutté et rusé pour voir sa meilleure amie. Elle n'avait réussi qu'en amadouant madame Joyce, et en lui tendant Eireen. Cette petite pouvait faire fondre le cœur de n'importe qui. Elle prit une inspiration, avant de se lancer, de dire ce qu'elle devait dire, ce qui lui brûlait la langue. « Elle est amnésique. Elle a tout oublié. Absolument tout. Elle ne connaissait même pas son nom. » Elle avait du mal à imaginer ce que pouvait réellement ressentir sa meilleure amie. C'était comme si on lui avait arraché son identité. Tout ses petits souvenirs qui faisaient d'elle ce qu'elle était. Elle-même savait que si elle était celle qu'elle était aujourd'hui, c'était grâce à tout ce qu'elle avait vécue. Elle n'aurait pas été la même si ses parents avaient survécus. Si elle n'avait pas du tout faire pour garder Eireen. C'était les souvenirs qui nous façonnaient. Alors elle pouvait à peine s'imaginer ce que se serait sans les avoir. Elle passa alors une main dans ses cheveux. « Je me suis dit qu'on pourrait essayer de l'aider à se souvenir. Même si je sais pas du tout comment faire. » Elle avait presque marmonner cette dernière phrase. C'était le problème dans cette situation. Comment faire pour l'aider ? Elle espérait que les photos qu'elle avait pu lui montrer pouvait l'aider, mais c'était loin d'être suffisant, elle en avait conscience. « En plus, sa mère semble décider à l'éloigner de Liam. » Elle échangea un regard avec son amie. Elles savaient toutes les deux de quoi pouvait être capable la mère d'Anna. Enfin, à ce point là, elles ne l'avaient sans doute pas imaginer. Mais tout le monde savait que madame Joyce n'aimait pas son gendre.

_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Rachel Butler
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 217
❖ POINTS : 568

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Sam 16 Mai - 17:04


Rachel & Minah
    friendships never ends

L'amitié qui liée Minah et moi était aussi ancienne que rocambolesque. Il était amusant de voir que les enfant que nous étions, jouant dans les cours et les jardins, criant, hurlant, s'écorchant continuellement les genoux étaient devenu les femmes que nous étions aujourd'hui. La vie n'avait pourtant pas toujours été facile avec nous, je pouvais en attester tout comme elle avec cette histoire d'amour qui la déchirée doucement en deux. Une romance avec un homme marié, voici bien une histoire que nous avions toujours dit vouloir éviter comme la peste bubonique et pourtant...le cœur à ses raisons comme on le dit si souvent.
Il n'était pas rare que Minah passe à l'école, que ce soit pour son public ou pour me voir, elle était toujours la bienvenue en ces lieux et ses histoires mettaient des étoiles dans les yeux de ma classe qui ne cessait par la suite de me demander des suites, des relectures ou autre choses de ce genre. Je me souviens avoir fait dédicacer un livre pour une de mes petites élèves qui avait fini à l’hôpital avec une pneumonie et qui ne cessait de réclamer à ses parents l'histoire de Minah. Elle était devenue une artiste reconnu, tandis que j'éduquais petit à petit le futur de cette ville et de ce monde. A ce duo s'ajoutait Anna, qui faisait donc partie du trio des filles inséparables. Toujours fourrées ensembles nous avons fait quasiment les quatre cents coups ensemble et pourtant, je ne peux me voiler la face à l'amitié plus forte et intense de Minah et Anna. Non que je leur en veuille ou que je les jalouses, mais parfois, je me demande si partir si loin pour les études était une bonne idée. Elles étaient bien sur toujours là, mais je me sentais parfois un peu à l'écart de leur amitié, de leur intimité. Ce qui ne m’empêchait pas de m’inquiéter pour Anna et sa drôle de disparition suite à son accident, mais que pouvais je réellement faire ? J'avais offert mon temps pour la visiter à l'hôpital durant son sommeil prolongé, lui avait la lecture et m'était fait houspiller par son dragon de mère pour cela. Mais qu'importe, l'amitié est plus importante que cette mégère et Minah le prouvée encore en ayant finalement réussi à entrer dans la forteresse de celle ci pour prendre des nouvelles de notre amie commune, attirant toute mon attention et me choquant par ses nouvelles.

« Amnésique...tu en es sur, ce n'est pas un effet passager dû au traumatisme ou autre ? »

C'était une dure vérité que celle ci, imaginer une personne que l'on connais depuis l'enfance, avec qui l'on a partagé les jeux et les peines, les amours et les joies, devenir tel une page blanche dont ont aurai effacé les mots. Perturbé par cette nouvelle, j'écoutais d'une oreille distraite la suite, acquiesçant un peu bêtement avant de me reprendre.

« oui, oui bien sûr que je veux l'aider, je dois encore avoir des albums photos de nous enfants et j'ai aussi des photos de son mariage et... »

Je sortais mon petit calepin de mon sac notant cela sur la page du jour pour bien me rappeler de fouiller la maison à la recherches de souvenirs pouvant aider Anna

« ...je vais pas la laisser comme ça, c'est pas possible, il faut qu'on trouve quelque chose... »

Complétement partie dans mon idée, dans mon désir d'aider et de trouver une solution ce fut avec une certaine peine que je me stoppais à ses derniers mots, echangeant un regard outré avec Minah.

« Mais quelle salope celle là ! Elle peut pas faire ça, ils sont mariés, ils s'aiment, qu'est ce qu'elle croit celle là ?! Qu'on va la laisser faire, je vais lui foutre un coup de règles sur les doigts elle va comprendre sa douleur cette..cette...RAH ! »

Posant mon stylo sur la table, je me levais brusquement, ayant soudain le besoin de marcher, allant et venant dans la classe.

« Il faut qu'on la voit, qu'on se prévoit une soirée, une repas un truc et qu'on invite Liam surtout qu'il voit sa femme, je refuse de la voir se faire manipuler par sa garce de mère ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Willeminah O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 211
❖ POINTS : 539

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Mar 19 Mai - 21:38


Rachel & Minah
    friendships never ends

Annoncer l'amnésie d'Anna n'était vraiment pas facile. Mais Minah avait finalement opté pour la façon rapide. Comme on enlève un pansement ou une bande cire. Plus vite c'est fait et moi ça fait mal. Même si elle n'était pas vraiment sure que ça marche de cette manière dans cette situation. C'était plus facile pour elle de toute évidence. Tournée autour du pot n'allait rendre les choses que de plus en plus difficiles à prononcer à voix haute. Mais elle voit bien que la nouvelle semble choquer Rachel. En même temps, comment aurait-il pu en être autrement ? « Amnésique...tu en es sur, ce n'est pas un effet passager dû au traumatisme ou autre ? » Minah était maintenant tellement habituée au jargon des médecins qu'elle pouvait répéter les explications d'Anna sans même sourciller. C'était ça de passer la plupart de son temps libres dans un hôpital. Et d'avoir lu un nombres incroyables de livres sur le coma. Si les médecins ne pouvaient rien y faire, elle avait au moins tenté d'en savoir plus. Elle allait sûrement faire la même chose pour Anna. Après tout ce n'était pas son genre de rester sans rien faire. « C'est dû à un hématome su-dural. Les médecins lui ont dit qu'elle devrait pouvoir se souvenir une fois qu'il sera résorbé. Mais ils ont aucune idée du temps que ça pourrait prendre. Mais elle a parfois l'impression que des souvenirs lui reviennent. Quand ils sont déclenchés par quelque. » De toute façon, de son côté, miss O'Malley ne comptait pas s'en tenir qu'à la version des médecins. Elle ne leur faisait plus vraiment confiance depuis longtemps. « oui, oui bien sûr que je veux l'aider, je dois encore avoir des albums photos de nous enfants et j'ai aussi des photos de son mariage et... » Minah la regarda sortir son calepin et prendre des notes. Ce qui lui arracha un sourire. C'était tout Rachel ça, l'organisation. « ...je vais pas la laisser comme ça, c'est pas possible, il faut qu'on trouve quelque chose... » Minah était bien d'accord. Surtout que plus le temps passait, plus madame Joyce semblait tout faire pour poser son pouvoir sur Anna. Cette femme était vraiment incompréhensible. Encore un détail que Minah devait annoncer à Rachel. Et sa réaction ne tarda pas vraiment. « Mais quelle salope celle là ! Elle peut pas faire ça, ils sont mariés, ils s'aiment, qu'est ce qu'elle croit celle là ?! Qu'on va la laisser faire, je vais lui foutre un coup de règles sur les doigts elle va comprendre sa douleur cette..cette...RAH ! » Cela pourrait presque faire rire Minah si la situation était pas aussi critique. Comment une mère pouvait faire une chose pareille ? Elle ne comprenait tout simplement pas. Elle pouvait ne pas aimer Liam, mais de là à mentir à ce jusqu'à ce niveau là, il y avait tout un monde. Et Minah ne comprenait toujours pas pourquoi le père d'Anna ne disait toujours rien de cette situation. Rachel posa brusquement son stylo sur le bureau, et se mit à arpenter la pièce. Minah posa une main sur Eireen, qui commençait à s'agiter. Elle ne comprenait visiblement pas le changement de comportement soudain de sa tata Rachel. « Il faut qu'on la voit, qu'on se prévoit une soirée, une repas un truc et qu'on invite Liam surtout qu'il voit sa femme, je refuse de la voir se faire manipuler par sa garce de mère ! » Minah releva la tête, regardant son amie. « Sortir Anna de cette maison risque d'être compliqué. » Y entrer était déjà tout une histoire. Une mission quasi-impossible. « Par contre, oui, il faut contacter Liam. Je lui ai laissé un message pour qu'on se voit. Neill a vu Anna et a donc dû lui raconter, mais bon, j'ai promis à Anna de le contacter quand même. » Elle était fière d'elle, elle avait réussi à ne pas changer d'expression en prononçant le prénom de Neill. C'était déjà une victoire en soi. « Mais on pourrait tenter de la voir toute les deux. Essayer de lui rappeler le plus possible de choses. Les photos de son mariage n'ont rien fait, mais qui sais. Il suffit parfois de pas grand chose. » Elle l'espérait en tout cas. Sinon, elle n'allait pas pouvoir faire grand chose pour sa meilleure amie et ça, elle aurait bien du mal à le supporter.

_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Rachel Butler
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 217
❖ POINTS : 568

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Mar 26 Mai - 11:45


Rachel & Minah
    friendships never ends

Les révélations que venait de me faire Minah au sujet d'Anna avait lancé en moi un feu incroyable, une désir de justice, de reconnaissance pour Anna et surtout une grande envie de baffer royalement cette chère Madame Joyce, qu'avait il donc pu arriver à cette femme pour qu'elle en soit à vouloir faire ainsi changer sa fille ? Ne l'aimait elle pas ? Bien sur que si qu'elle devait l'aimer, mais en quoi la faire changer, la façonner à son idée pourrait faire aller les choses mieux ? Je me doutais qu'elle devait être pleine de bonne volonté et ne vouloir que le bonheur de sa fille, mais ne pouvait elle pas voir qu'elle l'avait déjà trouvé ?
Prenant consciencieusement des notes sur les raisons de son amnésie, sur cette histoire d'hématome su-dural, il faudrait que je fasse des recherches, que je m'arrange pour trouver un moyen de faire sortir Anna de sa prison maternelle, mais comment ? Si Minah avait déjà eu du mal à entrer, comment pourrais je moi même entrer ou faire sortir Annah ? La solution n'était pas chose des plus simples et les explications de Minah face à Madame Joyce m'exaspérait au possible, ce qui semblait perturber le petit ange qu'avait amené Minah.
J'aurais presque oublié sa présence en l'instant, mais je devais me calmer, rassurer la jeunesse et trouver calmement une réponse logique au problème présenté. Farfouillant rapidement dans mon bureau, je sortais une biscuit pour enfant, que j'allais poser sur le pupitre de Minah, caressant gentiment la joue de sa nièce.

« Ne t’inquiète pas ma poupette, on va rappeler à Tata Anna qui elle est »

Soupirant quelque peu, je prenais en note de contacter Liam moi aussi, il fallait le soutenir dans cette épreuve, je pourrais peut etre lui amener un panier de muffins maison, ça remonte toujours le moral les muffins. Puis Je pourrais peut etre voir avec Shane si il ne peut pas aller passer une soirée entre mec avec Liam, ils doivent forcément se connaître...enfin je crois...bon je devrais voir ça tout de même, mais l'idée de Minah de voir Anna ensemble et tenter de lui rappeler le plus de choses possibles me plaisait au possible.

« on va s'arranger pour la voir ! Il suffirait de...oui Madame Joyce est dans une association de la ville non ? Il faudrait profiter qu'elle soit à son association pour passer chez elle et voir Anna, ça sera tout de suite moins difficile non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Willeminah O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 211
❖ POINTS : 539

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Dim 7 Juin - 0:08


Rachel & Minah
    friendships never ends

Même si cela avait dur, Minah était finalement bien soulagée de l'avoir dit à Rachel. Elle avait l'impression de s'être allégée d'un poids sur ses épaules qu'elle n'avait pas totalement conscience d'avoir jusque là. Mais elle avait toujours su qu'elle avait une alliée de taille avec son amie. Rachel semblait toujours prête à défendre les autres. Et c'est avec véhémence qu'elle parle après, allant presque jusqu'à faire peur à Eireen. Mais elle semble se rendre compte de l'effet qu'elle a sur la petite, puisqu'elle se met alors à chercher un biscuit dans son bureau. Elle finit par revenir vers elles et depose le gâteau devant Minah, avant de passer sa main sur la joue de la petite. « Ne t’inquiète pas ma poupette, on va rappeler à Tata Anna qui elle est. » Cela semble suffire à la demoiselle qui fait un énorme sourire à la rouquine. Ce que Minah aimerait que sa vie soit aussi simple que celle de sa nièce. Pas de réel problème, ou s'il y en a, rien qu'un sourire ne puisse surmonter. Oui, la vie semblait bien plus simple quand on est enfant. Mais la jeune femme est bien trop prise dans des tas de choses pour vraiment croire avec naïveté que des sourires suffiront à régler ses problèmes. Ce n'était pas des sourires qui allait lui donner l'homme qu'elle aimait, pas des sourires qui allaient réveillés Moïra et toujours pas ça qui allait payer ses factures...  « Je crois que dans le fond, Eireen n'a pas vu la différence. Quand on s'est vu, elle a passé son temps à jouer avec ses cheveux... » Dit-elle en plaisantant à moitié. C'était quand même agréable de voir que malgré le manque de souvenirs d'Anna, tout n'avait pas changer. Elle prit alors le gâteau et le tendit à Eireen. Elle en ferait de la bouillie avant de le manger, mais au moins, elle serait occupée. Et Minah avait depuis longtemps pris son partie, elle ne pourrait jamais rester propre une journée entière.

Mais le peu de légèreté qu'Eireen avait pu glisser dans la conversation disparut bien vite. Malgré tout les filles avaient vraiment des trucs à organiser pour tenter de faire quelque chose pour Anna. Même si les solutions étaient plutôt limité au final. Madame Joyce semblait être douée pour empêcher sa fille de voir du monde. Minah pouvait au moins lui concéder ce talent là. « On va s'arranger pour la voir ! Il suffirait de...oui Madame Joyce est dans une association de la ville non ? Il faudrait profiter qu'elle soit à son association pour passer chez elle et voir Anna, ça sera tout de suite moins difficile non ? » Bon sang, Rachel avait mis le doigt sur le point faible du cerbère. Cette femme ne pouvait jamais rater une réunion de son association. Juste parce que c'était le meilleur moyen pour avoir un peu de pouvoir en ville. Elle aimait trop donner son envie de toute manière. Et tout faire pour qu'il soit pris en compte. Même s'il fallait écraser quelques pieds au passage. Minah avait eu l'occasion de la voir en action ado, en accompagnant sa mère. Sa mère avait d'ailleurs fini par abandonner l'idée d'y retourner. Elle se sentait mieux dans son jardin. Elle avait beau faire partie des familles de la ville, elle avait toujours été loin de tout ce baratin et de ses manipulations. Sans doute pour ça aussi que Minah avait autant aimé ses parents. Et de toute manière, aujourd'hui, elle ne faisait plus du tout partie des familles de la haute société. L'argent avait si vite disparu avec leurs études, l'enterrement des parents et la vie en général. Enfin, ses pensées s’égaraient grandement. « Tu as eu une idée de génie ! Si je me souviens bien c'était le mardi soir les réunions. Mais ça a peut-être changer depuis la dernière fois que j'y est mis les pieds... » Quoique, beaucoup de choses ne semblaient jamais vraiment changés dans cette ville. Comme la mère d'Anna et son ressentiment face à son gendre. Dans ce cas, c'était aussi peut-être tout simplement de l'entêtement. « Enfin, ça devrait pas être trop difficile à vérifier. » Ajouta Minah. Elle commençait déjà à s'imaginer la soirée. Elle ferait peut-être mieux de faire garder la petite. Ca commençait à lui revenir chère en baby-sitter tout ça. Mais pour Anna, elle pouvait bien le faire. Et si elle emmenait Eireen, elle ne pourrait pas être tranquille. Il y aurait toujours un moment où elle se dirait qu'elle devrait l'emmener se coucher. « On ramènerait donc toutes les photos possible ? Je dois aussi avoir mes vieux journaux intimes du collège, ça pourrait l'aider. Et de toute façon il n'y a rien dedans que l'une de vous deux ne sache pas déjà. » Il y avait tellement d'objet qui pourrait aider Anna en y réfléchissant. C'est qu'elles en avaient partagés des choses depuis l'enfance. Toute une vie en réalité.

_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Rachel Butler
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 217
❖ POINTS : 568

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Dim 7 Juin - 0:49


Rachel & Minah
    friendships never ends

Mon idée plaisait c'était déjà ça, une bonne idée donc, et une bonne façon de la mettre en place s'imposait. Comment faire malgré cela. Nous connaissions tous la mère de cette chère Anna, une femme despotique, belle certes, qui imposait le respect et je l'avoue étant enfant, je voulais être comme elle. Une femme magnifique, toujours merveilleusement vêtue, sachant entretenir son intérieur, son jardin, faire des repas merveilleux , comme si c'était la chose la plus simple au monde et diriger son monde d'un sourire qui pourrait être capable de tuer les plus audacieux. Mais aujourd'hui, maintenant que j'étais une femme moi même, je voyais l'envers du décor. Ses sourires étaient emplient de poison, sa maison si bien entretenue était une esbroufe pour sa vie de famille, sa fille et son mari la détestait, ou plutôt elle avait fini par dominer son mari au point qu'il n'était plus qu'une ombre dans son monde, peut être là pour faire bien dans les réception et lui mettre un petit coup par les soirs de pleine lune ou sa libido se réveillait.

Bref, cette femme me faisait peur, m'inquiétait par son besoin de tout diriger et par son avis sur le mariage d'Anna. Je pouvais comprendre qu'elle n'aimait pas son gendre, on ne peut aimer tout le monde, mais si sa fille est heureuse, pourquoi ne pas voir son bonheur ? N'est ce pas le plus important ? N'est ce pas ce que tout parent veux, le bonheur de son enfant, sa joie, ses sourires ? Alors comment pouvait elle faire cela, enfermer sa fille, jouer de son amnésie pour lui présenter un autre homme, tenter de lui faire oublier celui pour qui elle à dit oui, celui pour qui elle nous avouait désirer porter l'enfant ?! Cherchant ainsi comment faire pour l'aider à retrouver la mémoire, à faire en sorte qu'elle n'ai, ne serait qu'un flash, une réminiscence, j'observais Eireen et son gâteau, qui me faisait rire et fini par aller m'asseoir sur mon bureau, respirant un grand coup alors qu'on parlait d'elle.

« Tu te rappelle l'anniversaire d'Anna quand elle était petite ? Celle ou on était toutes en princesses. Anna s'était mise du gâteau au chocolat partout et sur sa robe aussi... Sa mère l'avait grondé et la pauvre en avait pleurée. Aujourd'hui j'en ris mais à l'époque...pauvre Anna... »

Repensant à tout cela l'air de rien, je cherchais tout comme Minah une façon de faire pour l'aider. Nous avions l'idée de la soirée association, qui était une excellente idée en soit, puisque c'était mon idée. Mais pour le reste, je n'étais pas encore au mieux de la chose, quoique... Il faudrait que l'on vois le jour et l'heure de sa réunion, ce qui nous permettrait ainsi de savoir quand on devait lancer notre opération sauvons princesse Anna de sa tour ! Mais outre cela, il fallait savoir ce qu'on allait faire et ce qu'on allait prévoir et comment s'en sortir l'air de rien. Réfléchissant encore et encore à la façon dont aller faire tout cela, je faisais en mon esprit la liste de tout ce qui pourrait être utile, de tout ce qui pourrait aider Anna à recouvrer la mémoire et je faisais ainsi une liste sur papier.

« Bon alors, on prend des photos, des trucs simples qui puissent lui rappeler des trucs ou qui nous permettent de lui donner des anecdotes. Je dois avoir un film de nous chez mes parents quand on à fait mes seize ans ! Tes journaux pourraient aider aussi, puis ce qu'on pourrait faire et qui serait une super idée, serait de l'emmener au restaurant et d'amener Liam pour le dessert ! Il doit vraiment voir sa femme et même si elle le reconnaît pas ça pourra toujours lui faire du bien. »

Soupirant quelque peu, je sortais un biscuit pour moi, avant d'en proposer un à Minah, continuant de réfléchir.

« Shane sera sûrement dans le coin, je pourrais lui demander d'aider ? Genre nous prévenir quand le dragon quitte sa réunion et l’arrêter l'air de rien pour excès de vitesse, contrôle de papier ou d'alcool ? Ça nous rajoutera un peu de temps ! »

Oui j'aimais rajouter Shane à mes petits complots, mais eh, quand on a un de ses meilleurs amis dans la police, on peut bien tenter de profiter un petit non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Willeminah O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 211
❖ POINTS : 539

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Mer 24 Juin - 14:43


Rachel & Minah
    friendships never ends

La volonté d'aider Anna était bien là, mais encore fallait-il trouver comment le faire. Ce n'est pas comme s'il existait un manuel de comment rendre ses souvenirs à une amie quand sa mère se met en travers de votre route. La situation était des plus compliqué, mais pas de doute, mais Minah ne doutait pas qu'à elle deux, elle trouverait bien quelques petits trucs. « Tu te rappelle l'anniversaire d'Anna quand elle était petite ? Celle ou on était toutes en princesses. Anna s'était mise du gâteau au chocolat partout et sur sa robe aussi... Sa mère l'avait grondé et la pauvre en avait pleurée. Aujourd'hui j'en ris mais à l'époque...pauvre Anna... » Encore un autre exploit à mettre sur le dos de madame Joyce. Pourtant Minah aussi en riait à l'époque, d'ailleurs un sourire se dessina sur ses lèvres. Il lui traversa l'esprit que peut-être, un jour, elles pourraient en faire de même à propos de cette situation. Du moins il fallait l'espérer. Willeminah voulait le croire, la situation allait s'améliorer. Elle ne voyait pas comment cela pourrait en être autrement. Déjà tout simplement parce qu'elle n'arrivait pas à concevoir Anna sans Liam. Minah avait même aidé le jeune homme pour lui faire sa demande en mariage. Leur couple envoyait tellement de rêve. Si les choses ne s'arrangeaient pas entre eux, elle voyait mal comment il pourrait y avoir de l'espoir pour elle et son amour impossible pour un homme marié. « Bon alors, on prend des photos, des trucs simples qui puissent lui rappeler des trucs ou qui nous permettent de lui donner des anecdotes. Je dois avoir un film de nous chez mes parents quand on à fait mes seize ans ! Tes journaux pourraient aider aussi, puis ce qu'on pourrait faire et qui serait une super idée, serait de l'emmener au restaurant et d'amener Liam pour le dessert ! Il doit vraiment voir sa femme et même si elle le reconnaît pas ça pourra toujours lui faire du bien. » Rachel était de nouveau lancer. Minah se contenta donc d'un hochement de tête. Son amie avait raison de toute manière. Cela pouvait être une bonne idée de manger dehors, de lui montrer d'autres lieux que sa chambre d'adolescente. Après tout, Anna avait des souvenirs dans toutes les ville. Et le Raven & Fox étant le seul restaurant de la ville, elle en avait forcément dedans. Minah attrapa le gâteau que Rachel lui proposait, alors que cette dernière reprenait la parole. « Shane sera sûrement dans le coin, je pourrais lui demander d'aider ? Genre nous prévenir quand le dragon quitte sa réunion et l’arrêter l'air de rien pour excès de vitesse, contrôle de papier ou d'alcool ? Ça nous rajoutera un peu de temps ! » Minah eut un autre sourire. C'était toujours amusant de voir comment Rachel trouvait le moyen de mélanger Shane à ses plans. Mais bon, elle se gardait bien de dire quoique ce soit. Tant que son amie ne se rendait pas compte elle-même de ce qui se passait avec le policier, ce n'était pas elle de le faire. « Très bonne idée ! Tout le temps qu'on pourra grappiller sera bon à prendre. Et j'avoue que je voudrais être une petite souris pour voir le cerbère se faire contrôler. » Il y avait quelque chose de profondément drôle dans cette image, il fallait l'avouer. Minah pouvait déjà imaginer sa mine offusqué et rouge, les veines saillantes sous le coup de l'affront. Minah croqua dans son biscuit, réfléchissant à ce qu'elles pouvaient faire d'autres. Mais il lui semblait que les filles avaient fait le tour des idées. « On ferait peut-être mieux d'aller voir à la mairie quand est la réunion. Quand on sera sure de la date, j’appellerais Liam. » Elle commença d'ailleurs à se lever, elles n'allaient pas passé leur temps dans cette école quand même. « Et si on mangeait un bout ensemble, ça te dis ? » Elles pourraient passés leur soirée à raconter des idioties sur la mère d'Anna. Ce qui semblait être le meilleur défouloir actuellement.

_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Rachel Butler
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 217
❖ POINTS : 568

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Sam 11 Juil - 16:08


Rachel & Minah
    friendships never ends

Le plan était posé, prévu, fait et c'était une bonne chose de faite. Certes, je passerais certainement un certain temps ce soir ou plus tard à remettre tout cela au propre sur une feuille, à me faire un plan d'attaque, une préparation en béton. C'était dans ma façon d'être, dans ma personnalité que de vouloir planifier, diriger, gérer les choses. Je n'étais pas professeur pour rien après tout et puis l'ordre et la discipline étaient des choses plus qu'importante. Souriant d'un air radieux à Minah, je rangeais mes quelques affaires éparpillés sur le bureau dans mon cartable, alors que mon amie riait à l'idée de voir la mère d'Anna se faire contrôler, souffler dans un ballon ou tout simplement devoir réciter son alphabet à l'envers et autres bêtises de ce genre. Si j'étais sadique, je pourrais demander à Shane de poser une petite webcam sur sa voiture pour filmer la chose, ça pourrait nous faire une sacrée soirée pop corn et rigolade, mais bon, c'était pas dans notre intérêt ni dans le sien si il se faisait prendre.

D'ailleurs il était drôle de voir avec quel force et quelle habitude je pouvais tenter d'amener Shane à se joindre à nos plans, mais n'était ce pas normal ? Il était mon meilleur ami masculin, tout comme Minah et Anna étaient mes meilleures amies féminines. Je voulais simplement qu'il fasse parti de mes plans, qu'il soit parti prenante de pas mal de choses dans ma vie et il n'y avait là pour moi, rien de plus normal que cette situation, mais qu'importe, je me contentais d'un sourire, heureuse de notre plan, heureuse de voir la petite nièce de cette chère Minah aussi éveillée et des idées plein la tête sur la façon dont nous allions pouvoir faire notre petit plan, mais la femme de ménage de l'école n'allait pas tarder à passer dans cette classe pour y faire place nette et il allait nous falloir quitter le lieux. Mais pour ce qui est de la soirée que me proposait cette chère Minah, j'allais devoir lui dire un non poli.

« Pour la mairie, je dois y aller demain pour déposer des autorisations de sortie pour ma classe, je pourrais me renseigner en même temps, mais pour le diner, ça devra attendre une soir ma belle, ce soir je suis déjà prise ! »

Et oui, j'étais une femme très occupée du moins, je tentais de l'être, car sans petit ami, sans animal de compagnie et avec du travail par dessus la tête avec mes copies et mes cours, je cherchait un moyen de me distraire et ce soir, n'était autre soir que celui du club de lecture dont je faisais partie. Une façon simple d'allier le plaisir de la lecture à une petite sociabilisation de masses.

« On peut se placer ça pour demain soir si tu veux ? Et puis je pourrai déjà ramener un certain nombre de choses pour l'opération mort au dragon ! »

Ne restait plus qu'a valider la proposition donc, car déjà la femme de ménage arrivait sur le pas de la porte, demandant à ce que les deux femmes vide les lieux, qu'elle puisse faire son travail et il était temps que je rentre poser mes affaires avant mon club qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Willeminah O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 211
❖ POINTS : 539

MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   Mar 21 Juil - 14:21


Rachel & Minah
    friendships never ends

Minah se sentait au moins un peu mieux. Les filles avait au moins un semblant de plan. Pour la jeune femme c'était mieux que le rien du tout d'avant. Tout ses jours d'inactivité à se triturer les méninges n'étaient pas pour elle. Elle avait besoin d'agir, de faire quelque chose. Surtout quand il s'agissait d'une de ses meilleurs amies. Willeminah avait toujours tout fait pour agir, pour ne jamais se laisser abattre. Et ne rien pouvoir faire était trop pour elle. Quand elle avait du laissé Anna se battre avec la justice pour qu'elle obtienne la garde de sa nièce, elle avait rongé son frein pour ne pas tenter de faire quelque chose. « Pour la mairie, je dois y aller demain pour déposer des autorisations de sortie pour ma classe, je pourrais me renseigner en même temps, mais pour le diner, ça devra attendre une soir ma belle, ce soir je suis déjà prise ! » « Je te laisse cette partie là. Je commencerais à fouiller à la recherche de tout ce qui pourrait nous aider. » Quand à son invitation à manger, Minah ne lui en voulait même pas. Elle était déjà bien chanceuse d'avoir pu l'avoir aussi longtemps avec elle. D'ailleurs, un sourire apparut sur ses lèvres. Elle se retint pourtant de lui demander par qui elle était prise ce soir. Elle doutait de l'existence d'un rendez vous galant. Même si elle aurait approuvé à 100%. Voir à 200%. Rachel méritait bien un peu de bonheur. Enfin, beaucoup de gens disaient la même chose d'elle. Mais quand on voyait ses choix amoureux, on ne pouvait pas vraiment croire qu'elle cherchait à être heureuse. « On peut se placer ça pour demain soir si tu veux ? Et puis je pourrai déjà ramener un certain nombre de choses pour l'opération mort au dragon ! » La femme de ménage entrait dans la pièce, il était temps de quitter les lieux, Minah n'avait plus trop le choix. « Demain soir c'est parfait. Chez moi ? Je nous commanderais une pizza ou un truc du genre. » Elle n'allait pas lui faire l'horreur de cuisiner pour elle. Elle pourrait l'empoisonner. Commander à manger et réchauffer des plats étaient déjà beaucoup pour elle. Elle ne pourrait pas faire mieux. Mais elle savait très bien choisir les restaurants où commander, on pouvait lui accorder ça. Elle se leva donc, et posa ses mains sur la poussette d'Eireen. « On ferait mieux de te laisser. » Dit-elle en montrant de la tête la femme de ménage qui semblait perturber par leur présence. Il était temps de s'enfuir. « Du coup, à demain. » Elle s'approcha de son amie, pour lui claquer une bise sonore.

Spoiler:
 

_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle...
Contenu sponsorisé
et voici mon histoire !


MessageSujet: Re: RACHEL + friendship never ends   

Revenir en haut Aller en bas
 

RACHEL + friendship never ends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rachel Berry - Obviously, i'm a star
» Rachel Draan
» 05. [Villa des Berry] Pendant que Rachel n'est pas là, les AV dansent
» 04. 74'75 | Rachel Berry
» Rachel Berry - True Gold Star

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Please Read Carefully :: 
Stairway
 :: Clog Downtown :: Ecole des frères Grimm
-