AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Back where I belong [Minah/Moïra/Casey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Je m'appelle...
Invité
et voici mon histoire !


MessageSujet: Back where I belong [Minah/Moïra/Casey]   Jeu 25 Juin - 11:28

Assis sur une chaise plutôt inconfortable, je regarde Moïra. Comme à chaque fois, je suis surpris de voir à quel point elle a l'air calme, elle est paisible, on pourrait croire qu'elle dort, qu'elle s'est réveillée de cet affreux coma et qu'elle se repose, tout simplement. Je prends sa main comme j'ai l'habitude de le faire quand je suis seul avec elle et la caresse doucement. Je veux qu'elle se réveille. Alors je lui parle, comme si elle m'entendait et que ça allait l'aider à revenir. S'il y a bien une chose que j'ai apprise en exerçant mon métier, c'est que le cerveau est un organe complexe dont on ne saisit pas encore toute la portée. Alors peut-être qu'elle m'entend. Peut-être qu'avoir quelqu'un à ses côtés l'aide à retrouver contact avec la réalité. Et en même temps, ça me fait du bien de lui parler. Je lui raconte certaines de mes opérations, les bourdes de ma mère, les ragots de l'hôpital, tout ce qui me passe par la tête. Mais aujourd'hui je ne sais plus quoi dire, je suis épuisé d'être dans cet état d'attente permanente. Je me dis que je devrais relativiser mais c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire, surtout pour moi qui suis un grand stressé de la vie. Tout ce que j'arrive à faire, c'est implorer comme un gosse. -Faut que tu reviennes Moïra... Et puis je sens que je m'endors.

Quand je me réveille, Minah est là. Mince. Je jette un coup d'oeil à ma montre. Ah oui quand même, j'ai dormi une bonne demie-heure. Ça fait donc une heure que je suis là, au chevet de ma belle secrétaire, espérant qu'elle se réveille. Je lève les yeux vers Minah et essaie de lui sourire. -Salut Minah, dis-je pour lui faire remarquer que je suis réveillé. Elle doit sans aucun doute trouver ma présence incongrue, encore qu'elle a du s'y habituer, à force. C'est surtout au début que ça a du lui paraître étrange que je m'inquiète autant pour sa sœur. A ses yeux, je ne suis que son patron. Et en fait, je ne suis que son patron. Mais je suis là si souvent qu'on a fini par apprendre à se connaître elle et moi. Je la connais presque mieux que cette jeune femme sur qui je veille sans aucune raison, mes contacts avec elle n'étant souvent que d'ordre professionnel. -Désolé, je crois que je me suis un peu assoupi. Je ne sais pas depuis combien de temps elle est là, à me regarder dormir, et soudain je suis gêné. Je baisse les yeux et m'aperçois que je tiens toujours Moïra par la main. Je la retire vivement et passe une main dans mon cou. C'est devenu presque un réflexe. Je prend sa main quand je lui parle.

Je retrouve contenance et demande à Minah comment elle va. Je sais que ce n'est pas facile pour elle, parce qu'elle est très proche de sa sœur et que depuis son accident, elle a hérité de la garde d'Eireen. Ça n'a pas du être simple d'avoir à prendre soin de sa nièce d'un jour à l'autre. Elle a fait preuve de beaucoup de courage, je l'admire pour ça. -Et comment va la petite ? je demande.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je m'appelle...
Willeminah O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 211
❖ POINTS : 539

MessageSujet: Re: Back where I belong [Minah/Moïra/Casey]   Dim 28 Juin - 15:16


Moïra, Casey & Minah
    back where I belong

Une autre journée où Minah se dirigeait vers l'hôpital. Et ses journées lui paraissaient encore plus dur maintenant que la femme de Neill c'était réveillée. Puisqu'elle n'avait même plus l'échappatoire d'aller le voir pour se changer les idées. Aujourd'hui, elle n'avait même pas eu la force d'emmener Eireen avec elle, préférant la faire garder. En général, elle l'emmenait toujours au moins une fois par semaine à sa mère, mais pas cette semaine. Elle ne se sentait pas la force de paraître heureuse, pas alors que tout semblait lui échapper. Bien que dans un certain sens, c'était déjà le cas. Les choses avaient commencés à lui échapper quand elle était tombé amoureuse de Neill. Elle avait eu beau continuer à se débattre, elle ne remontait pas vraiment la pente depuis. Trop de chose pour lesquels elle ne pouvait rien faire, comme le coma de sa sœur. Mais là, elle n'arrivait même plus à faire semblant de sourire, de garder sa joie de vivre. Elle sentait bien qu'en entrant dans la chambre de sa sœur, elle allait tout simplement fondre ne larme.

Pourtant, ce n'est pas ce qu'elle fit. Quand elle entra, elle eut la surprise de tomber sur le docteur Lightman, le patron de sa sœur, endormi à côté d'elle. Minah avait encore du mal à comprendre totalement leur relation, mais il y avait une chose qu'elle savait. Il tenait à elle. Il suffisait de voir les heures qu'il passait ici. Et comment il s'inquiétait pour elle. Willeminah ne put alors qu'avoir un sourire en le voyant endormi là. Elle fit le tour du lit, se postant de l'autre côté de sa sœur. Elle se pencha vers elle pour lui déposer un baise sur le front. « Je vois que tu es en galante compagnie. » Lui murmura-t-elle. Elle tira alors une chaise, s'installant à côté de sa sœur et attrapant sa main. Il ne fallut pas longtemps après ça pour que Casey ouvre les yeux. Elle a un autre sourire en voyant sa mine gênée alors qu'il regarde sa montre. « Salut Minah. » « Salut. » Lui répond-t-elle en retour. Finalement, elle devait l'avouer, c'était une bonne chose qu'il soit là. Celui lui évitait la crise de larmes qu'elle pensait avoir en arrivant. Ce qui n'était pas plus mal. Cela lui rappelait qu'elle devait restée forte. Ne serait-ce que pour sa nièce. « Désolé, je crois que je me suis un peu assoupi. » Elle secoue doucement la tête pour lui signifier qu'il n'a pas à s'excuse. « Pas besoin de t'excuser. Tu dois être exténué. » Il se rend alors compte qu'il tient toujours la main de Moïra et elle revoit cet air gêné sur son visage. Ce n'était pas comme si elle n'avait pas remarqué qu'il tenait à elle. Il fallait être aveugle pour ne pas le voir. Il lui demande alors comment elle va, comme pour changer de sujet. Mais c'est une question à laquelle elle n'arrive pas vraiment à répondre. Elle se contente de marmonner une vague réponse. « Et comment va la petite ? » Cette question, elle sait déjà bien plus comment y répondre. Tout le monde ou presque la lui pose. « Elle va bien ! Cette petite est une force de la nature. » Répond-elle avec un sourire. « C'est moi qui n'arrive pas toujours à... » Minah se stoppe alors un plein milieu de sa phrase. Son regard baissant alors sur sa main qui tient celle de Moïra. « Sa main a bougé. » Murmure-t-elle à voix basse. Puis elle reprend en montant un peu plus le ton. « Je te le jure, je viens de sentir ses doigts bouger autour des miens ! »

_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Moïra O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 45
❖ POINTS : 104

MessageSujet: Re: Back where I belong [Minah/Moïra/Casey]   Mar 30 Juin - 16:19


Back where I belong.
Minah, Casey & Moïra
Il y a des jours dans votre vie où vous avez l’impression que tout ce qui se passe est du déjà vu. Comme si vous étiez déjà venu dans cette pièce auparavant, que vous aviez déjà parlé à ces personnes, que vous aviez déjà ressenti ses sentiments. Les médecins ont leurs théories sur ces déjà vus, que Moïra ne saurait expliquer. Aujourd’hui, en tous cas, semblait faire partie de ces jours là. Comme si les bruits qui se produisaient autour d’elle étaient des bruits qu’elle connaissait déjà. Et en même temps, quand vous êtes allongés dans un lit d’hôpital, les jours qui se suivent se ressemblent étrangement. Mais quand même, ce jour ci semblait vouloir se démarquer des autres jours. Tout d’abord, elle n’avait pas eu accès, si on peut dire ça comme ça, à la scène de l’accident. Or, les autres jours, elle avait eu en boucle cette scène, la connaissant par coeur désormais. Non, aujourd’hui, c’était comme si elle était attirée du côté réel, entendant mieux les bruits alentours que d’habitude. Elle pourrait même vous décrire sa journée et les allers et venues qu’il y avait eu dans sa chambre en détails. En ce moment même, d’ailleurs, c’était un Lightman endormi qui se tenait à ses côtés. Main dans la main. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi il passait autant de temps avec elle, surtout qu’il devait avoir des tonnes de travail à faire, comme toujours. Les chirurgiens quoi. Et non, pourtant il venait la voir dès qu’il avait un instant. Elle n’allait pas s’en plaindre après, avoir un si beau jeune homme accroché à sa main, dormant la tête sur votre lit, il pourrait y avoir pire comme situation. Puis la porte de al chambre s’ouvrit, et des pas se firent entendre. Il y avait fort à parier que c’était Minah qui venait lui rendre visite, elle venait le plus souvent possible. Les pas se rapprochèrent du lit, une chaise fut tirée.

« Je vois que tu es en galante compagnie. »

Bingo, c’était bien sa soeur. Et oui, elle avait remarqué qu’il était très charmant, sur ça il n’y avait pas soucis. Il était juste son patron, des détails, des détails. Lightman ne mit pas longtemps avant de se réveiller par la suite. Moïra écouta leurs échanges de banalités. Elle remarqua cependant quelque-chose qui la choqua un peu sur le moment, qu’elle n’avait pas remarqué avant: les deux jeunes gens se tutoyaient. Certes, vu le temps qu’ils devaient passer ensemble, c’était normal. Sauf qu’il s’agissait quand même d’un docteur, de celui de sa soeur. Moïra trouvait ça plutôt louche. Elle savait que Minah craquait sur un autre homme en ce moment, mais est-ce qu’il y avait pu y avoir des changements pendant qu’elle n’était pas là ? Est-ce que Minah aurait pu craquer aussi sur le beau docteur ? Car malgré le fait qu’elle ne le laissait pas l’emmener à dîner, il n’y avait aucun doute sur le fait qu’elle craquait sur lui. Juste, elle ne s’autorisait pas à l’admettre à voix haute et à n’importe qui. Mais si sa petite soeur arrivait à faire craquer le beau docteur pour elle, ça n’allait pas aller, oh non.
Parce-qu’elle n’était pas partie elle, hein, ohoh. Elle était toujours là. Certes, branchée de partout, un peu - complètement - inconsciente, mais elle était toujours présente. Et puis surtout, elle ne comptait pas rester sur ce lit tout le reste de sa vie, il était hors de question. Aller, regardez là, elle ne cherche que ça, qu’on la regarde. Aller, Moïra, bouges toi aussi, montres leur que tu es là. Mais quand vous êtes dans le coma, c’est pas facile de faire passer vos messages dans le monde du réel. Quoi que ce dernier semblait devenir de plus en plus présent autour de Moïra, comme s’il voulait l’étouffer, ou l’absorber, elle ne savait pas trop. Oppressant, il était, c’était sûr. Mais en même temps, c’était douloureux. Comme si chaque partie de son corps avait décidé de se manifester au même moment que les autres. Comme si chaque cellule de son corps s’était réveillée et s’était remise à fonctionner normalement. Comme si ses sens étaient revenus d’un coup, comme ça, et fonctionnaient de nouveau complètement. Car jusqu’ici, seule son ouïe avait fonctionné. Mais maintenant, c’était comme si elle pouvait sentir la main de sa soeur dans la sienne. Comme si elle pouvait sentir aussi cette odeur caractéristique de l’hôpital. Comme si… Oui, la lumière parvenait de nouveau à travers ses paupières jusqu’à ses yeux. Alors, elle comprit. Parce-que ça faisait tellement longtemps qu’elle attendait ça qu’elle comprit. Alors, rassemblant le peu de force qu’elle avait de disponible dans son corps, elle tenta le tout pour le temps, elle ordonna à son doigt de bouger, pour signaler qu’elle était là, réellement là cette fois ci.

« Sa main a bougé. »

Ca fonctionnait donc. Elle était donc bien de retour, comme dans son rêve le plus fou, elle revenait dans le monde réel, celui des vivants. Au revoir ce monde parallèle complètement loufoque, qui ne lui donnait des images que de son foutu accident. Elle était de nouveau elle, Moïra O’Malley. Dans son lit encore, certes, mais au moins elle était de nouveau dans son corps.

« Je te le jure, je viens de sentir ses doigts bouger autour des miens ! »

Alors, elle ouvrit les yeux, inspirant une bouffée d’air comme elle ne l’avait pas fait depuis ce qu’il lui semblait être une éternité. Elle sentit chaque molécule d’air frotter chaque parcelle de la paroi de ses poumons, ça faisait mal mais c’était tellement bon en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle...
Contenu sponsorisé
et voici mon histoire !


MessageSujet: Re: Back where I belong [Minah/Moïra/Casey]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Back where I belong [Minah/Moïra/Casey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noham M. Bowers • "We're going back where we belong"
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Please Read Carefully :: 
Prenez un marque-page
 :: Un coup de baguette magique :: RP archivés
-