AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Anna + It's a new dawn, it's a new day, it's a new life for me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Je m'appelle...
Anna Joyce-O'Connell
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 299
❖ POINTS : 365

MessageSujet: Anna + It's a new dawn, it's a new day, it's a new life for me...   Dim 19 Avr - 16:30


Anna Joyce-O'Connell
Kiss me under the light of a thousand stars
Nom ➸ Joyce est son nom de jeune fille, elle ne l'a pas vraiment gardé mais comme ses parents lui font croire qu'elle n'est pas mariée elle se présente avec. O'Connell, le nom de son merveilleux mari qu'elle a oublié.Prénom ➸ Anna. Age ➸26 ans. Date de naissance ➸ 31/12/1988 Lieu de naissance ➸ Stairway. Métier ➸ Substitut du procureur, du moins c'est ce qu'elle était avant son accident. Depuis elle relit tous ses livres de droits pour retrouver la mémoire, comme ce sont des choses qu'elle connait déjà elle assimile vite Statut civil ➸ Mariée. Caractère ➸ Anna est une femme profondément indépendante, il n'y a bien qu'avec son mari qu'elle se laisse chouchouter. C'est également une grande rêveuse, elle a beaucoup rêvé de l'homme de ses rêves plus jeune. C'est également une battante, quand elle veut quelque chose elle n'hésite pas à se battre pour. Impulsive, il lui arrive souvent de s'énerver d'abord et de réfléchir après. Gentille et généreuse, elle se dévoue toujours pour aider les gens qu'elle aime. Ta plus grande peur ➸ Ne jamais retrouvé la mémoire et rester éternellement chez ses parents. Ton plus grand désir ➸ Retrouver ses souvenirs. Groupe ➸ Excalibur. Avatar ➸ Emma Wonderful Stone.

Tell me more...

C'est une grande romantique. Elle peut regarder un bon film d'amour, cinq fois sans s'en lasser - et encore plus pour Orgueil et Préjugés. Son mari passe son temps à se moquer de son côté fleur bleue. + Elle est une véritable accro au café, elle peut en boire plus d'une dizaine par jour. Surtout quand Liam n'est pas là et qu'elle bosse jusqu'à pas d'heure sur des dossiers. + Elle se mordille la lèvre lorsqu'elle est stressée. + Elle aime faire la grasse matinée, surtout quand son oreiller préféré est là. Pourtant depuis qu'elle est rentré de l'hôpital elle dort très peu. Elle se sent oppressée dans sa chambre d'enfant. + Elle a une énorme collection de chaussures. Liam la taquine des fois en lui disant que si elle continue à ce rythme elle aura plus de chaussures que de jours dans l'année. Pourtant dès qu'elle a une baisse de morale elle fonce s'en acheter une nouvelle paire. + Lorsqu'elle est concentré elle entortille une mèche de cheveux au tour de son doigt. + Elle s'est toujours dit qu'un jour elle apprendrait à coudre pour se faire ses robes soi même. Elle a même achetée une machine à coudre, mais n'a jamais trouvée le temps de l'utiliser. + Depuis son accident elle n'a quasiment plus aucun souvenir. Pourtant parfois, lorsqu'elle voit certains objets elle a quelques flash qui reviennent. Elle a aussi des sensations, elle va se sentir bien en compagnie de certaines personnes et mal à l'aise en présence d'autre sans vraiment savoir pourquoi... C'est ce qui fait dire aux médecins qu'une fois l'hématome partit sa mémoire devrait revenir. + Elle ne peut pas s'empêcher de rouler des yeux dès qu'elle est agacée. + Elle prend parfois les affaires qu'elles mènent un peu trop à coeur, oubliant même de manger. Liam essaye de l'appeler le plus régulièrement possible lorsqu'il n'est pas là pour vérifier qu'elle ai pris au moins un repas dans la journée. + Si elle arrive à réussir des recettes compliquées, elle est parfois assez distraite pour réussir à faire bruler du riz. Oui oui, c'est possible.

Behind the Screen.

Pseudo/Prénom + Freya Fréquence de connexion + Autant que possible Comment tu es arrivé ici + J'ai suivi un petit lutin... Scénario ou PI + PI




Dernière édition par Anna Joyce-O'Connell le Mar 21 Avr - 17:04, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Anna Joyce-O'Connell
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 299
❖ POINTS : 365

MessageSujet: Re: Anna + It's a new dawn, it's a new day, it's a new life for me...   Dim 19 Avr - 17:02


Il était une fois...
Love is a powerful force.
« Tu sais Minah, dis-je en me laissant tombé sur un fauteuil, hier j’ai rencontré quelqu’un… Il est venu à une fête organisée par quelqu’un de ma classe, il était un peu plus âgé mais on a pas mal parlé et je crois qu’il me plait… » Je ne savais pas vraiment pourquoi j’étais allé à cette soirée, sûrement pour faire un effort d’intégration. J’étais de deux ans plus jeunes que tout le reste de ma classe et fatalement j’avais du mal à me faire des amis, alors quand on m’avait proposée une soirée j’avais sautée sur l’occasion d’essayer de faire évoluer ma situation. Il n’était pas toujours facile d’être en études supérieures alors que vous n’aviez même pas encore 17 ans. Mais bon, j’avais choisie de longues études – presque huit ans – alors autant avoir toute l’avance possible.« Il est plus vieux, il a 20 ans mais c’était vraiment super de pouvoir passer du temps avec lui. Il veut être militaire, il va parcourir le monde, il est super cultivé… Alors même être son amie ça me va, pourvu qu’il me raconte ses voyages. » Je n’avais jamais quittée Stairway alors forcément je rêvais de pouvoir découvrir d’autres cultures et d’autres paysage. « Qui sait peut-être qu’un jour il t’emmèneras avec lui… » Lança ma meilleure amie et voisine. « Tu parles, pour lui je ne suis encore qu’une gamine. »

***********

« Liam m’a embrassée ! » Cette déclaration était assortit d’un magnifique laissé tomber sur le matelas. « C’est pas trop tôt. » Lâcha ma meilleure amie en roulant des yeux. Je lui tirais la langue de façon tout à fait puérile. Il était vrai que nous avions pris notre temps, depuis deux ans que nous nous connaissions maintenant nous ne faisions que de jouer au chat et à la souris. Nous étions officiellement meilleurs amis, passant une grande partit de notre temps ensemble. Haïssant chacun les petits amis de l’autre. Liam passait son temps à me dire que mes petits amis ne me méritaient pas et moi le mien à faire semblant que je n’étais pas jalouse du tout alors qu’intérieurement je me consumais. Ce qui avait fait évolué les choses ? Les 3 heures que nous avions passés coincés dans un ascenseur sans aucune électricité.  Sûrement que le fait d’être dans le noir nous avait permis de nous lâcher plus. Il avait fallut deux heures pour que nous finissions collé les lèvres collées l’une contre l’autre. Mais une fois lancé, seul le fait que les portes s’ouvrent nous avait arrêté.

***********

« Je te préviens Anna il est complètement hors de question que tu ailles vivre avec lui ! » Je lançais un regard mauvais à ma mère. Sous prétexte que Liam n’était pas « d’une bonne famille », ils considéraient que je gâchais ma vie avec lui, vraiment n’importe quoi. « Et tu crois que tu es vraiment en mesure de m’en empêcher ? » Ma voix était légèrement montée dans les aiguës, j’en avais marre de passer pour une foutue adolescente attardée mais j’avais 22 ans et j’étais en âge de pouvoir décider avec qui je voulais faire ma vie… Et puis franchement, cela faisait plus de quatre ans que nous étions en couple, ce n’était pas comme si nous faisions les choses de façon précipité. « Je te préviens, si tu continue à gâcher ta vie avec ce petit militaire de bas étage, nous arrêtons de te financer tes études. Autant aller droit dans le mur jusqu’au bout. » C’en était trop, j’en avais marre d’entendre du mal sur l’homme de ma vie. Jusque là j’avais fait des efforts sous prétexte qu’il s’agissait de ma famille mais entre Liam et eux je choisissais Liam sans aucun doute. « Et bien faites donc, je me débrouillerais sans vous. De toute façon vous êtes devenus puants et hypocrites. Tu crois que c’est plus noble que tenir une pauvre galerie d’art c’est plus noble que militaire ? Lui au moins il se bat pour son pays, tu crois que tu peux en dire autant ? Sans l’argent de ton grand-père on serait rien du tout alors merci bien… » Je partais en claquant la porte, si ils voulaient faire un pas vers moi il le ferait.

***********

« Refais moi encore voir ta bague ! » Il ne fallait pas me le dire deux fois, à vrai dire même si elle ne me l’avait pas demandé j’aurais agité un bon millier de fois mon gros cailloux brillant sous le nez de Minah. « Et comment tes parents l’ont pris ? » Je roulais des yeux. « Comme si je leur demandais leur avis. Si j’ai pu finir mes études c’est en grande partit grâce à Liam, il a quasiment tout assumé tout seul. » J’en avais conscience, j’allais épouser une vraie perle. Heureusement que le drame de l’emménagement avec lui avait eu lieu lors de mon avant dernière année d’études qui se trouvait être aussi rémunérée. Les choses avaient été moins difficiles. Ce qui m’agaçait au plus haut point c’est que mes parents, même si il n’y étaient plus pour grand chose, continuaient de se targuer au près de leur amis que leur fille allait être substitut du procureur. Bref, c’était mes parents… « Dis, Minah, tu veux être mon témoin ? Je vois personne d’autre que toi que pour être à mes côtés pour ce grand jour… »  Pour toute réponse mon avis me sauta dessus, je considérais que ça devait vouloir dire oui. « De son côté il a choisit son frère, ça risque d’être comique. Les invités vont avoir l’impression que le marié se dédouble. Ils ont intérêt à choisir des tenues bien distinctes, que tout le monde ne se mette pas à féliciter Neill… »

***********

« J’ai une bonne nouvelle ma puce. » La voix de Liam emplissait l’habitacle de la voiture. Je me servais du système bluetooth pour répondre au téléphone, hors de question de me laisser distraire et d’avoir un accident. « Pour fêter nos un an de mariage ensemble, ils m’ont donné une permission. Je rentre dans trois semaines. » Je devais me contenir pour ne pas faire une danse de la joie derrière mon volant. Après presque six mois – six interminables mois – sans voir l’homme de ma vie il allait enfin rentrer à la maison. Dormir dans ses bras me manquait, mais j’avais pris l’habitude. Et puis avec toutes les affaires dont je m’occupais, on ne pouvait pas vraiment dire que je m’ennuyais. Comme je n’avais personne à retrouver le soir, je faisais plus que ma part niveau heures supplémentaire et les soirs ou je me couchais avec mes dossiers étaient plus que nombreux. Oui vraiment retrouver mon homme allait me faire le plus grand bien. « C’est super mon amour, j’ai hâte que tu arrive ! » « Moi aussi, bon aller raconte moi un peu l’affaire sur laquelle tu travaille. » « Et bien il s’agit d’une histoire de… Oh mon dieu ! » Un camion se dirigeait droit sur moi, je fis un écart pour l’éviter et…

***********

Mon corps tout entier me faisait mal, même ouvrir les yeux me paraissait être un effort difficile voir surhumain. Pourtant je finis par me lancer et ouvrit les paupières. Deux personnes me regardaient un air grave sur le visage. Vu leurs mines inquiètes je devais les connaître mais pourtant ils ne me disaient rien, deux inconnus. « Ma chérie ça va ? » demanda la femme. « Euh oui, je crois. Mais… Je crois que je ne sais pas qui vous êtes. » J’agitais douloureusement la tête avant d’ajouter « Je crois que je ne sais même plus qui je suis. » Vide, j’avais cette sensation d’être une putain de page blanche avec tout une histoire à écrire. « Nous sommes tes parents ma puce et toi tu es Anna Joyce. » « Anna Joyce ? » Demandais-je perplexe. Je désignais une pancarte à côté de moi. « Pourquoi il y a écrit Anna O’Connell alors ? » La femme parut troublée quelques secondes. « C’est parce qu’ils se sont trompés, il s’agit de mon de jeune fille, on t’a donné les deux mais on utilise quasiment que Joyce. » Sans que je sache réellement pourquoi, je ressentis une pointe de doute. Mais si cette femme était ma mère, quelle raison avait-elle de me mentir ?

***********

Deux longues semaines à l’hôpital et j’étais enfin libre. Visiblement la cause de mon amnésie était un hématome sous dural, les médecins avaient bonne espoir qu’en se résorbant mes souvenirs reviennent. Je l’espérais aussi, j’avais l’impression d’être une étrangère dans mon propre corps ce qui était franchement pénible. Tous les gens que je croisais avaient l’air de mieux me connaître que moi-même. N’empêche que je ne devais pas être vraiment quelqu’un de très populaire étant donné que personne n’était venu me rendre visite à l’hôpital. Pas franchement très réjouissant… Je jetais des coups d’œil à droite et à gauche en entrant dans ma chambre. « C’est bizarre on ne dirait pas vraiment une chambre de fille de 26 ans. » J’avais l’impression que personne n’habitait plus ici depuis longtemps. L’ordinateur me paraissait complètement dépasser par rapport à ceux que j’avais vu à l’hôpital. « C’est parce que tu étais très concentrée sur tes études pour être substitut du procureur et puis sur ton travail, la décoration n’était pas vraiment ta priorité. » Soit. Pourtant tout ce que sortait de la bouche de cette femme sonnait comme faux à mes oreilles, je ne m’expliquais pas vraiment pourquoi… Depuis quelques jours je rêvais d’un homme brun aux yeux bleus, je n’avais osée lui en parler. Préférant garder ça pour moi. Je n’avais pas envie d’entendre la réponse qu’elle allait me donner à son sujet. Peut-être n’était-il qu’une illusion, mais il était mon illusion et je n’étais pas prête à la partager.

***********

« Non Anna, tu ne sortiras pas. » Ma mère se tenait devant la porte les bras croisés. Je roulais des yeux – geste qu’il semblait que je faisais à chaque fois que quelque chose me paraissait grotesque. « Écoute, je ne sais pas comment était la Anna d’avant l’accident, peut-être était-elle plus casanière que moi. Mais j’étouffe ici. J’ai besoin de sortir un peu. » Je ne comprenais pas ce qui pouvait la contrarier à ce point. « De toute façon je ne risque pas d’aller bien loin avec ça. » Dis-je en agitant mes béquilles. Durant mon accident de voiture, j’avais eu une jambe cassée – en plusieurs fractures – la guérison risquait d’être longue alors autant que je m’habitue à marcher avec des béquilles. A force de persuasion je finis par avoir gain de cause. Franchement, plus le temps passait et moins je comprenais cette femme. Une semaine qu’elle inventait toutes les raisons possibles pour que je reste enfermée ici.

***********

« Ah ba tu sors enfin de ta cachette Anna ! » Je me retournais et tombait sur l’homme dont je rêvais la nuit. Non en fait à bien y regarder c’était certes son sosie mais ce n’était pas lui, j’en étais sûre. Je mordillais ma lèvre avant de répondre. « J’ai limite dû affronter un dragon pour pouvoir me libérer de ma tour… » Je marquais une pause. « Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais j’ai perdu tous mes souvenirs alors… » Son visage s’illumina comme si subitement il comprenait mieux plusieurs choses. « Alors je me présente, Neill, le frère de ton mari. » « Un mari ? J’ai un mari ? Et cette vieille harpie qui essaye de me faire croire que je vis toujours à la maison ! » Neill secoua la tête, comme si il n’était pas vraiment surpris. « C’est donc pour ça que c’est le silence radio de ton côté, elle se donne un mal de chien pour empêcher que quiconque te vois. On peut dire qu’elle a la rancune tenace quand même… En huit ans que vous êtes ensemble,  elle aurait pu s’y résigner. » Je poussais un soupir. « Mais comment ça se fait qu’en trois semaine mon mari n’ai rien fait pour essayer de me voir ? Est-ce que notre couple est en train de battre de l’aile ? » Le sourire que m’adressa l’homme était doux et j’y retrouvais un peu de l’homme que je voyais dans mes rêves dedans. « Non pas du tout, il rentre seulement sur le territoire irlandais. Il est militaire et était à l’étranger. Quand il a su que tu avais eu un accident il a tout fait pour essayer d’avancer la date de son retour, mais comme ta vie n’étais pas en danger ses chefs n’ont rien voulu entendre… » Un mari militaire, ma mère m’avait paru quelqu’un de très superficielle et de très fière de mon métier, il y avait fort à parier que celui de mon époux n’était à son goût… Je regardais ma montre, déjà une heure que j’étais sortie, ma vilaine marâtre allait commencer à trouver ça louche. « Écoute, je vais rentrer, faire comme si de rien n’était, comme si je ne savais rien de nouveau. Et dès que tu vois ton frère, tu le tiens au courant… Il va falloir qu’on se voie rapidement aussi… » Mon mari était un inconnu et j’étais très certainement devenue une inconnue pour mon mari, la situation n’était pas vraiment très bien partit…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'appelle...
Willeminah O'Malley
et voici mon histoire !

❖ MESSAGES : 211
❖ POINTS : 539

MessageSujet: Re: Anna + It's a new dawn, it's a new day, it's a new life for me...   Mar 21 Avr - 16:57

Parce que tu me l'as réclamé :

   

Tu es validé(e) !

Tu fais désormais officiellement partie de la communauté PRC. Félicitations ! Afin que tu ne te sentes pas totalement perdu désormais, voici quelques petites indications sur la marche à suivre à présent. Tout d'abord, afin de réserver officiellement ta bouille rien qu'a toi, il te faut passer par le bottin. Une fois ceci fait, penses à aller demander un logement et à aller faire recenser ton métier. Si tu veux te faire des amis en ville, nous te conseillons d'aller créer ta fiche de liens. Le flood t'es aussi désormais accessible et plus important ... tu peux maintenant commencer à RP. Si besoin, nous t'offrons la possibilité de te créer quelques scénarios pour trouver pantoufle à ton pied.

Il ne nous reste plus qu'a te souhaiter de passer de bons moments en notre compagnie. Amuses-toi bien !


_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je m'appelle...
Contenu sponsorisé
et voici mon histoire !


MessageSujet: Re: Anna + It's a new dawn, it's a new day, it's a new life for me...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Anna + It's a new dawn, it's a new day, it's a new life for me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin]
» It's a new dawn, it's a new day, it's a new life
» Dawn Of War II
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Please Read Carefully :: 
Le début du conte
 :: Les pages blanches :: Happy ending
-